LE MEILLEUR ZINE DE MARDE

OKAY?

FUCK LES KLAXONS

Capture d’écran 2015-05-12 à 11.21.13

Je marchais dans la rue tantôt pis y’a un criss de cinglé qui m’a klaxonné frénétiquement parce que je traversais pas la rue assez rapidement, ce à quoi je répondis: FUCK YOU CRISS DE SALE. Je me suis donc arrêté à l’endroit le plus inopportun possible et il a continué de klaxonner. Ça m’a mit bien en câlisse de constater qu’il n’avait pas l’intelligence de comprendre mes motivations, t’sais on sait jamais. Je l’insultai donc de plus belle, mais c’est là que je compris qu’il avait les fenêtres fermées. C’est dull parce que j’me sentais poète pis j’lui balançais toute qu’une tirade. Une chance que le langage ne se limite pas aux mots (là je joue à la sémio parce que je suis aussi intellectuel-le à mes heures)! Je l’envoyai donc chier du doigt pendant une bonne minute (il lâchait pas son klaxon cet hostie d’fou là) jusqu’à temps qu’il sorte de son char avec la ferme intention de m’arracher la tête. J’ai eu peur parce qu’il était grand en criss, le bâtard, et pas moi. Fait que je courrus en lui criant des niaiseries. J’avais déjà gagné anyway gna gna gna.

Tout ça pour dire que les klaxons, ça fait chier. Les utilisateurs de cette engeance du progrès la considèrent comme l’extension même de leur phallus (je connais ma psychanalyse aussi). C’est une drôle d’affaire, mais ils se sentent comme en pouvoir. Comme s’ils prenaient contrôle eux-mêmes de la vie extérieure à la voiture. Il semble y avoir un genre de sentiment messianique à klaxonner le reste du monde. Par ce bruit tonitruant, l’homme s’exprime. Il obtient sa place dans le discours et a maintenant son mot à dire. Klaxoner, c’est être. Et être, c’est nice, à c’qui disent. En somme, c’est fucking prétentieux klaxonner.

Ça fait câlissement chier, aussi, quand les idiots en char se klaxonnent mutuellement parce que ça avance pas assez vite à leur goût. Eille le cave, le traffic c’est pas un châtiment divin qui t’est personnellement infligé: tout le monde le subit fait que farme ta yeule. J’vous hais. Gros caves. Ah ouais pis si quelqu’un avance pas à la seconde près à la verte, calme tes nerfs. Un jour, quelqu’un va virer fou d’entendre c’t’hostie de bruit agressant-là et va se mettre à brûler des chars juste pour que tu arrêtes avec ton phallus sonore. Mais je suis peut-être un peu trop optimiste de ce côté-là.

Là, j’en vois déjà me dire que gna gna, c’est pour avertir les autres de sa présence, gna gna sécurité routière blablablabla. FUCK ÇA. J’men criss au pire qu’il y en ait des accidents, des morts, du feu pis d’la boucane. Ça va peut-être cacher un peu la laideur de TOUTE. Foncez vous dedans, bande de zoufs-ves au lieu de me pourrir l’ouïe avec les klaxons de vos câlisse de chars laittes qui puent. Et d’ailleurs, les chars ça consomme des hydrocarbures. Ça fait que chaque klaxon qui retentit est en quelque sorte un plaidoyer en leur faveur. Et être en faveur les hydrocarbures, c’est vraiment un manque de sensibilité total envers les victimes de Lac-Mégantic. Fuck les hostie de klaxons.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Information

This entry was posted on May 12, 2015 by in ARTICLE, S3N4.
%d bloggers like this: