LE MEILLEUR ZINE DE MARDE

OKAY?

CONTRE L’ESTABLISHMILITANT

establishment_banner

Les ceux pis les ceuses qui pensent avoir l’autorité qu’il faut pour dire qui sont les vrais militant.e.s sont des osties (pis des vrais, à part de ça).

Laissez-moi m’expliquer, vous enverrez les skins me péter ‘a yeule après.

L’establishmilitant décide qui est dans gang pis qui l’est pas. Si tu as déjà voté; si tu as un sens de l’humour (spécialement si tu pratiques l’ironie); si tu as déjà côtoyé quelqu’une des fédés; si tu n’utilises pas suffisamment les mots-clés du vocabulaire officiel; si tu reconnais le statut d’être humain d’une personne bannie; si tu dumpstes pas assez; si tu ne fumes pas pis ne bois pas; si tu ne collabores pas à la gentrification d’Hochelaga par ta présence estudiantine; si tu ne clames pas haut et fort ta solidarité avec des luttes à l’international qui n’ont rien à câlisser de ton autosatisfaction militante; si tu ne connais pas les paroles des tounes qu’il faut; si t’es pas assez de gauche, pas assez anar, pas assez rad; si tu émets des doutes sur la position officielle de l’establishmilitant, te voilà maudit.

Si tu es jeune / cégépien / nouvellement militant, va au camp de formation de L’ASSÉ pis farme toé tant que tu connaîtras pas la ligne juste. Si tu osais émettre une opinion un peu à côté de la track, c’en est fait de toi. L’establishmilitant ne prendra pas le temps de discuter avec toi : tu auras le droit à des yeux levés au ciel, un « ayoye… » exaspéré et on te fera l’honneur de te laisser écouter les grands discuter entre-eux. Pour le moment, écoute, tu répéteras plus tard.

Un mot mal pesé, une patch mal avisée et ta carrière militante est compromise. Dire « oui mais » ou « je veux ben, sauf que » une fois de trop dans un débat avec l’intelligentsia uqamienne, c’est un peu comme, à une certaine époque, roter les coudes sur la table dans une réception de la haute. C’est la nouvelle rectitude politique, et il s’agit de marcher droit, pis pas à peu près.

Je disais, donc, que les spécialistes de la liberté sont des osties, que les tabarnaks qui pensent pouvoir me dire comment je devrais penser pour être vraiment libre sont des épais, que les illuminés qui pensent posséder la vraie vérité sont des morons, que les snobs de l’anarcho-coolitude sont des fatigants de calibre intersidéral.

Fuck l’establishmilitant.

establishment_foot

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Information

This entry was posted on March 2, 2015 by in ARTICLE, S3N1.
%d bloggers like this: